Marre de surfer au ralenti ?
 
 


Untitled Document
Tous les dossiers
Toute l'actualité

Les chaînes de L'Internaute
Internet pratique
Acheter
Voyager
Sortir
Ma high-tech
Logithèque

Meilleur du web
Argent
Chat
   

 
Vous êtes ici : L'Internaute > Interview

"Je suis une toute jeune internaute..."
Iconoclaste, surprenante, drôle... Telle est la journaliste Yolaine de la Bigne, qui a pris le virage Internet à 100 % à l'heure. A 42 ans, la rédactrice en chef du moteur de recherche Femme Online, est également une cyber-maman, qui s'apprête à célébrer la Fête des Mères.



www.femmeonline.com

Propos recueillis le 22/05/2000 par Laurence Matuchet

L'Internaute : Que représente pour vous la Fête des Mères ?
Yolaine de la Bigne : Mes sentiments sont partagés. D'une part, je trouve que tout cela a un petit côté "forcé" (les enfants sont poussés à faire des cadeaux). De l'autre, c'est une émotion forte. C'est une façon pour les enfants de remercier leurs parents pour ce qu'ils font pour eux. Ce qu'ils n'ont pas l'habitude de faire au quotidien. Et puis, la société a tendance à considérer que c'est normal d'être mère. Or, avec le travail des femmes, cela devient de plus en plus compliqué de tout concilier. C'est donc bien qu'il y ait une journée pour rappeler tout ce que font les femmes d'aujourd'hui.

Internet est-il très présent dans votre vie familiale ?
Mon aîné, Loris, qui a 14 ans, est un internaute confirmé. Il achète du matériel informatique sur Internet. Récemment, il m'a acheté un étui pour mon Palm-Pilot. Le cadet, Ronée (12 ans) préfère pour l'heure les consoles de jeux vidéo et les filles. Quant à la plus jeune, Maëlle, qui n'a que 3 ans et demi, je surfe pour l'instant avec elle. Elle adore les sites de jeux et jouets. Je pense que d'ici peu, elle surfera toute seule. Quant à moi, je suis une toute jeune internaute, puisque j'ai sérieusement débuté il y a trois mois seulement. Mais si je n'achète pas encore régulièrement en ligne, cela ne saurait tarder...

Qu'est-ce qui vous plaît dans le fait d'acheter en ligne ?
Cela fait des années que je ne suis pas allée dans les magasins. Avec mon travail (Yolaine présente une rubrique quotidienne, "L'Age d'Horizon" sur France Info, elle écrit pour des magazines et a déjà publié deux livres, sans parler de ses nouvelles fonctions à Femme Online), je n'ai plus le temps. J'achète donc tout par correspondance. C'est un gain de temps formidable. Je vais donc tout naturellement passer des catalogues au Net, pour acheter des vêtements par exemple (pour mes enfants, mais aussi pour moi), mais aussi pour le mobilier. C'est aussi super pour les cadeaux. Je viens de récupérer une liste de fleuristes en ligne et compte prochainement passer à l'acte.

-- De la maman internaute
à la rédactrice en chef de Femme Online --

Depuis trois mois, vous êtes la rédactrice en chef du site Femme Online. Qu'est-ce qui vous a séduit dans le projet ?
Le fait que justement ce ne soit pas qu'un site, mais aussi un moteur de recherche. C'est toute l'ambition du site. J'adore le design du site et les dessins d'Izak, qui lui confère une vraie personnalité. Et puis, j'apprécie le fait d'apporter une vision complète. D'autres sites m'avaient contacté avant Femme Online, mais ils voulaient simplement que je fournisse des textes. Là, j'ai un rôle plus complet.C'est d'ailleurs un boulot qui me prend tout mon temps !

Qu'est-ce qui distingue Femme Online des autres sites féminins ?
Je ne veux pas critiquer les autres, parce que je trouve qu'ils ont tous quelque chose de bien. La force de Femme Online, c'est peut-être le fait que je sois journaliste. C'est encore rare les sites qui embauchent des gens qui ont un peu de bouteille.

Quels sont les premiers résultats ?
Il y a dix jours, nous étions à 37 000 pages vues quotidiennement. C'est encourageant. Mais le site doit encore évoluer : je voudrais qu'il y ait une grosse base de documentation, agrémentée par une foule d'événements ludiques. Mais je souhaite aussi qu'il y ait des sujets de réflexion sur la politique, l'humanitaire, car les femmes sont ainsi : elles adorent l'horoscope (même si elles disent le contraire), mais elles veulent aussi qu'on leur parle intelligemment. Je voudrais trouver un ton qui ne soit ni féministe hargneuse, ni femme à la maison. Une vision actuelle pour les femmes d'aujourd'hui.

Des versions étrangères du site doivent ouvrir en Europe d'ici à la fin de l'année. Comptez-vous diriger l'ensemble des sites ?
Non, le site français m'accapare déjà beaucoup. Et puis, je mentirai si je disais que je peux m'occuper de six sites différents. Je pense que nous adopterons un fonctionnement à la "Cosmopolitain" : une direction internationale et des rédactions locales.En plus, je pense qu'il n'y a rien de mieux qu'une Anglaise pour s'adresser aux Anglaises !

Pourriez-vous envisager, un jour, de créer votre propre site ?
Tout à fait. C'est quelque chose de complètement envisageable. Je fais partie des gens qui n'ont aucun scepticisme quant à l'avenir du Web. Pour moi, c'est une révolution au moins aussi importante que la télévision. Actuellement, il y a beaucoup d'aspects insupportables, comme l'ultra-libéralisme, mais cela va se tasser. J'ai connu la création des radios-libres à laquelle j'ai participée. Il y avait aussi cette frénésie. Mais les amateurs ont disparu. Internet va connaître la même évolution. Et puis, c'est quand même le meilleur outil d'ouverture de l'esprit et des frontières que l'on n'ait jamais créé. Je pense qu'il va aider les gens à se sentir de plus en plus citoyens du monde. Quand je vois ma fille de trois ans, je me dis qu'elle ne pourra pas avoir peur des autres ou être raciste, car elle va être habituée depuis toute petite à communiquer avec des gens de tous les pays, de toutes les cultures... Et ça, c'est formidable !

PROFIL INTERN@UTE
Surfe depuis
trois mois
Pratique Internet
Irrégulièrement et surtout le week-end
A déjà acheté en ligne
Une télévision sur IBazar et des poules sur un site "dont j'ai oublié le nom" mais situé dans les Côtes d'Armor.
Site préféré
" Je n'en ai pas encore"
Aimerait trouver sur le Web
Davantage d'informations sur les pays étrangers et des services plus concrets, comme l'aide d'un décorateur d'intérieur en ligne.
Aime sur le Web
L'ouverture sur le monde, l'aspect culturel et le côté pratique.
Déteste sur le Web
Le côté "dégueulasse" (les sites pornos ou fascistes, mais "est-ce propre au Web ?" et la génération ultra-libérale "qui ne songe qu'à se faire du fric". L'aspect encore largement immature et amateur de certains sites.

 

 
 
Spécial Vacances
Les services
Copains d'avant
Galerie-photos
Fonds d'écran
Guide d'achat
Aide-mémoire
Cartes de vœux
 Les Familles
Programmes du web
 Webcams
 Comparer les prix
Tous nos services...
Bonnes affaires
Sélection