Envoyer Imprimer
Le taux de réussite du baccalauréat 2016 atteint 91,5% dans la voie générale (Photo RICHARD BOUHET/afp.com)

Mardi 14 mars 2017, 12h05
Le taux de réussite du baccalauréat 2016 a atteint 88,6%, selon les résultats définitifs publiés mardi, un niveau record grâce à une meilleure performance des bacheliers professionnels, qui continuent cependant d'afficher des résultats moindres que leurs camarades des bacs généraux et technos.

La session 2016 de cet examen de fin de scolarité, qui ouvre l'accès aux études supérieures, comptait 715.200 candidats, dont 633.500 ont été reçus, indique le ministère de l'Education.

Ce taux de 88,6% prend en compte les résultats de la session de remplacement de septembre, ouverte à ceux qui n'ont pas pu passer l'examen en juin pour raisons médicales principalement.

Le taux précédemment communiqué, en juillet dernier (donc avant la session de septembre), était de 88,5%. La session 2015 avait affiché 87,9% de réussite.

La direction des statistiques du ministère (Depp) explique cette hausse par une meilleure performance des candidats au bac professionnel (qui représentent quelque 28% des candidats): ils étaient 82,5% à avoir obtenu leur bac en 2016, contre 80,5% en 2015.

Le taux de réussite a atteint 91,5% dans la voie générale (52% des candidats) et 90,7% dans la voie technologique (20% des candidats), des niveaux inchangés par rapport à 2015.

La proportion de bacheliers dans une génération était en 2016 de 78,8%, en hausse de 0,9 point par rapport à 2015.

Envoyer Imprimer

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2017 Agence France-Presse. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité Education   Haut de page