Partager cet article

RSS
Envoyer Imprimer
Des trains sous la neige gare du Nord à Paris, le 20 janvier 2013 (Photo Joel Saget/AFP)

Dimanche 20 janvier 2013, 23h11
L'épisode neigeux, qui touche la France depuis vendredi et a fait 7 morts sur les routes, devrait s'atténuer lundi avec le maintien de seulement 19 départements en vigilance orange, mais la situation s'annonce toujours très compliquée dans les transports.

La circulation va rester "particulièrement difficile" lundi matin en raison des intempéries et avec la reprise de l'activité, a mis en garde dimanche soir le ministère de l'Intérieur, tandis que Jean-Marc Ayrault appelait les Français "à la plus grande prudence sur la route".

En Ile-de-France, où le plan neige/verglas est intensifié en prévision d'une baisse des températures, les poids-lourds sont interdits de 4H00 à 10H00 du matin.

Pour Paris et la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne) ainsi que pour la Seine-et-Marne, les Yvelines, l'Essonne et le Val d'Oise, tous maintenus en vigilance orange, "en toute fin de nuit une nouvelle zone neigeuse abordera la région par le sud puis gagnera l'Ile-de-France dans la matinée" et "les conditions de circulation pourront devenir rapidement très difficiles sur l'ensemble du réseau", a indiqué dimanche soir Météo-France.

Un chasse-neige nettoie une route, le 20 janvier 2013 à Toulouse (Photo Pascal Pavani/AFP)

En Picardie, dans le Nord-Pas de Calais, mais aussi dans les départements de la Dordogne, l'Aisne, la Somme, l'Oise, les Yvelines, le Val d'Oise, la Seine-et-Marne et l'Essonne, les transports scolaires seront suspendus pour la journée de lundi.

A Paris, l'ensemble du métro devrait fonctionner mais seulement la moitié des bus, qui sont tous restés à l'arrêt dimanche.

Dans les airs, la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de maintenir une réduction de 40% de leur programme de vols lundi à Orly et Roissy.

Air France a annoncé qu'elle assurerait l'ensemble de ses vols long-courriers, mais seulement plus de 50% de ses vols court et moyen-courriers au départ des deux aéroports parisiens.

Alerte neige et verglas (Photo /AFP)

La SNCF ne prévoit "pas de perturbation majeure", mais toujours "un allongement des temps de parcours, du fait de l'abaissement de la vitesse à cause des conditions climatiques".

Si la journée de lundi s'annonce difficile dans les transports, la situation devrait cependant s'améliorer sur le front des intempéries.

La vigilance orange a toutefois été levée dimanche soir sur l'Alsace, le Centre, , le Nord-Pas de Calais, la Picardie, la Moselle et le Territoire de Belfort.

"L'activité neigeuse continue de faiblir sur le nord du pays. Une nouvelle perturbation apportera neige et verglas en plus faible quantité en seconde partie de nuit de dimanche à lundi et dans la matinée de lundi, principalement sur le Centre et l'Ile-de-France", avertissent les prévisionnistes, selon qui l'événement devrait s'achever lundi après-midi.

Dans le sud-ouest, la Haute-Garonne, les Hautes-Pyrénées, le Gers, le Tarn et le Tarn-et-Garonne restent placés en vigilance orange en raison de risques de crues importantes sur plusieurs cours d'eau gascons.

Toutefois, les intempéries n'ont provoqué pour l'instant que de légers débordements et on ne recensait que 25 familles évacuées par précaution.

Toujours dans le sud-ouest, le courant électrique a été rétabli dans la très grande majorité des 30.000 foyers qui en étaient privés dimanche matin à la suite des chutes de neige de la nuit.

La neige et le verglas, qui sont tombés en abondance sur une bonne moitié du pays depuis vendredi ont fait 7 morts sur les routes, dont trois militaires en partance pour le Mali et un couple d'Espagnols.

Dimanche, Paris s'est réveillée sous un manteau blanc suffisamment épais pour qu'un homme en ski de fond, en combinaison rouge et bleu, ait été aperçu dévalant les ruelles enneigées de la butte Montmartre, tandis que des jeunes filles faisaient de la luge sous le Sacré Coeur.

La Mairie de Paris a fermé de nombreux parcs et jardins, frustrant les enfants de boules de neige, et une centaine de passagers ont dû être évacués d'une rame du métro qui s'était retrouvée bloquée sur un viaduc enjambant la Seine.

En province, quelque 120 passagers de la compagnie Ryanair, partis de Porto dimanche matin pour Lille, ont finalement débarqué à Nantes en raison des conditions météorologiques sur le nord de la France et étaient toujours dans l'attente d'une solution en fin d'après-midi pour rejoindre leur destination initiale.

Envoyer Imprimer

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2014 Agence France-Presse. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité A la Une   Haut de page
 
Votre avis sur cette publicité

Sondage

SNCF : Faut-il supprimer des gares TGV pour faire des économies ?

Tous les sondages

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters