La bataille d'Alésia

La  bataille d'Alésia © Victor Soares - Fotolia.com
Depuis -125, les Romains tentent de conquérir la Gaule. Au printemps -52, les troupes de Jules César prennent d'assaut Gergovie, la ville natale du chef gaulois Vercingétorix. Celui-ci fuit alors à Alésia, une place-forte située sur le plateau du mont Auxois, aujourd'hui sur la commune d'Alise-Sainte-Reine, dans la Côte-d'Or. Mais l'armée romaine encercle l'oppidum et empêche tout approvisionnement. Rapidement, les vivres s'épuisent et les renforts gaulois sont écrasés. En juillet -52, Vercingétorix se rend à César. La légende dit qu'il aurait livré ses armes et se serait agenouillé aux pieds du l'Empereur. La Gaule tombe définitivement sous le contrôle de Rome et six ans plus tard, son ancien souverain, fait prisonnier, est exécuté.

 

 

Suggestions de contenus