Edouard III renonce à la couronne de France

Edouard III renonce à la couronne de France © Victor Soares - Fotolia.com

Entre 1337 et 1380, la puissance militaire anglaise écrase la monarchie française. Le 26 août 1346, Edouard III d'Angleterre débarque en Normandie et défait les Français lors de la sanglante bataille de Crécy. Puis le 19 septembre 1356, les Français s'inclinent après la bataille de Poitiers. Mais ces victoires anglaises, qui surviennent après l'épisode de la peste noire de 1347-1349, déclenchent d'importantes émeutes. La résistance s'organise à Paris notamment avec Etienne Marcel. Le 8 mai 1360, Edouard III et le dauphin de France Charles signent le traité de Brétigny. L'anglais renonce à la couronne de France en échange du Poitou, du Limousin, du Périgord, du Quercy et du Rouergue. Bien entendu, l'accord ne sera jamais respecté.

 

Suggestions de contenus