L'édit de Nantes

L'édit de Nantes © Victor Soares - Fotolia.com

Né dans la tradition calviniste, le futur Henri IV s'est converti au catholicisme le 25 juillet 1593. Sept mois plus tard, il monte sur le trône de France alors que le conflit entre protestants et catholiques continue. Reims et Paris se trouvent notamment contrôlées par des catholiques durs. Le Roi, qui arrive à faire rallier à lui la capitale, réalise la paix entre les communautés religieuses. Le 30 avril 1598, il signe l'Edit de Nantes. Le texte dit de pacification accorde aux protestants la liberté de culte dans certains lieux déterminés et leur donne plusieurs autres droits comme le celui d'aller à l'école, de posséder des places fortes militaires ou encore d'exercer des fonctions publiques. La promulgation de cet édit met un terme aux guerres de religion en France même si sa ratification a été plus lente dans certaines villes.

 
Suggestions de contenus