L'ouverture des Etats Généraux

L'ouverture des Etats Généraux © Victor Soares - Fotolia.com

C'est quasiment sous la contrainte ou en tout cas pour contenter ses sujets que Louis XVI ouvre à Versailles le 5 mai 1789 les Etats Généraux, qui ne s'étaient plus réunis depuis 1614. Le royaume est plongé dans la tourmente économique : fortement endetté, plus aucun créancier ne veut lui prêter de l'argent. De plus, la contestation politique grandit : l'hégémonie du pouvoir royal fait de plus en plus d'opposants. Les Etats-Généraux sont des assemblées de représentants des trois ordres : clergé, noblesse et tiers état qui délibèrent sur des questions d'intérêt public. Amenant avec eux les cahiers de doléances, ils représentaient les Français mécontents et soucieux d'évolution du régime comme une constitution, davantage de libertés ou encore l'égalité entre les citoyens.

 

Suggestions de contenus