Le sacre de Napoléon 1er

Le sacre de Napoléon 1er © Victor Soares - Fotolia.com

Devenu Premier Consul de France et conforté par l'entrée en vigueur en février 1799 d'une Constitution rédigée sur mesure, Bonaparte surpasse les pouvoirs législatif et exécutif. D'abord, les députés ne votent plus les lois et ensuite il peut imposer ses décisions sans l'aval des deux autres consuls. Très populaire, il conforte le régime républicain contre l'aristocratie ou un éventuel retour de la monarchie. L'ultra contrôle de toute la vie politique et judiciaire et l'obsession de l'ordre et de la concorde ne le satisfont pas encore tout à fait. Nommé consul à vie en 1802, Bonaparte ne franchit en fait qu'une étape de plus le 2 décembre 1804. Après le vote favorable des Français, il se fait sacrer Empereur des Français à Notre-Dame à Paris et devient Napoléon Ier. L'Histoire raconte qu'il place lui-même la couronne sur sa tête. Il gouverne désormais seul. Tous les symboles de la République comme le 14 juillet et la Marseillaise disparaissent au profit de l'Empire.

 
 
Suggestions de contenus