La victoire d'Austerlitz

La victoire d'Austerlitz © Victor Soares - Fotolia.com

A partir de 1805, l'Europe s'unit face aux ambitions de l'Empereur français. L'Autriche, la Russie et la Suède forment une coalition face à la progression de l'armée napoléonienne en Italie et en Allemagne. Génie de la tactique militaire, Napoléon mène ses troupes tambour battant pour des offensives rapides qui surprennent l'ennemi. La victoire d'Austerlitz est révélatrice de sa supériorité. Après la prise de Vienne le 13 novembre 1805, les Français marchent vers l'actuelle République tchèque. Arrivés sur le plateau de Pratzen, près du village d'Austerlitz, Napoléon fait évacuer ses troupes à la surprise générale. Les troupes austro-russes qui s'étendent sur toute la longueur du massif, sont prises au piège. Au matin du 2 décembre 1805, les Français attaquent le front ennemi qui est trop large pour être efficace. Après seulement neuf heures, la bataille est gagnée. Napoléon Ier bat ainsi Alexandre 1er, tsar de Russie, et François II de Habsbourg. Cette victoire signe l'extension de l'Empire napoléonien et renforce une fois de plus sa légende.  

 
 
Suggestions de contenus