La Restauration ou le retour du roi

La Restauration ou le retour du roi © Victor Soares - Fotolia.com

Lorsque le tsar de Russie Alexandre Ier pénètre dans Paris en 1814, il vient donner la paix aux Français après plus de dix ans de guerre et de révolutions successives. Si Napoléon avait mis un terme à la Révolution française, il n'a pu empêcher la survie du sentiment monarchique et les ambitions des royalistes. C'est à leur faveur que l'Empire tombe. Talleyrand, autrefois fidèle de l'Empereur, et alors chef du gouvernement provisoire réussit à faire revenir un roi sur le trône français. Le 24 avril 1814, le comte de Provence, frère de Louis XVI, en exil à Londres, débarque à Calais. Il est sacré roi de France et devient Louis XVIII, le jeune dauphin Louis XVII étant mort à la prison du temple en 1795. Le 2 mai 1814, le nouveau souverain fait une déclaration dite de Saint-Ouen dans laquelle il affirme vouloir une monarchie constitutionnelle, suivant l'exemple anglais. Une Charte en ce sens, et non une Constitution jugée trop révolutionnaire, est promulguée le 4 juin 1814 et confirme certains droits de 1789. S'ouvre alors la période dite de la Restauration, mais elle sera de courte durée.

 
Suggestions de contenus