L'Allemagne déclare la guerre à la France

L'Allemagne déclare la guerre à la France © Victor Soares - Fotolia.com

Si elle débute réellement pendant l'été 1914, la Première guerre mondiale fermente depuis de nombreuses années et principalement depuis la défaite de la France en 1871 et la perte de l'Alsace-Lorraine. Les rivalités franco-allemandes ainsi que la course à l'armement des deux côtés du Rhin et en Angleterre n'apaisent pas les tensions. Mais un événement, a priori sans conséquence et éloigné, va mettre l'Europe à feu et à sang. Le 28 juin 1914, un nationaliste serbe assassine l'archiduc François-Ferdinand, héritier d'Autriche-Hongrie, et son épouse. L'Autriche, qui veut annexer la Serbie, se sert de l'événement et obtient le soutien de l'Allemagne. Dès lors, l'escalade à la guerre démarre. L'alliance Allemagne-Autriche-Hongrie s'oppose à celle de la France-Russie-Angleterre. Le 1er août, le Reich déclare la guerre à la Russie qui soutient les Serbes puis le 3 à la France qui se range du côté de son allié russe. Le Royaume-Uni entre lui-aussi en guerre contre les Allemands le 4 après la violation de la neutralité de la Belgique. Les déclarations de guerre se succèdent entre pays européens jusqu'aux pays du Commonwealth et le Japon le 23 août contre l'Allemagne : la guerre mondiale commence.

Suggestions de contenus