Bac 2015 : montres connectées, smartphones... Les objets interdits

Les montres connectées seront interdites lors des épreuves du bac, qui commencent le 17 juin. Risque de tricherie oblige...

Haro sur les montres connectées ! Le très sérieux Service Interacadémique des Examens et Concours (Siec) a fait savoir lundi 8 juin que les tocantes intelligentes seraient prohibées durant les épreuves du bac 2015. Au même titre que les smartphones, tablettes, ou tout autre équipement électronique qui pourrait contenir ou communiquer des données. Bref, les titulaires d’Apple Watch et Android watch devront laisser le précieux objet dans le cartable (lire la liste des objets interdits sur le site du Siec). "Les montres connectées sont également interdites pendant les épreuves et doivent être rangées dans le sac et éteintes, comme le téléphone portable. Si le candidat n’a pas de sac, il doit remettre son smartphone ou tout autre matériel connecté au surveillant ou à l’interrogateur dès qu’il rentre dans la salle", précise le Siec.

EN VIDEO - Les calculatrices programmables font elles aussi débat, et cette fois depuis des années.

Rappelons que tricher au bac, qui, cette année, commence le 17 juin en métropole, peut coûter cher. Voire très cher. Outre un zéro à l'épreuve, l’éventail des sanctions va du simple blâme à l’impossibilité de passer tout examen diplômant pendant plusieurs années (jusqu’à cinq ans). Le Siec précise en outre qu’il s’agit en plus d’un délit puni par la loi, et passible, en cas d'usurpation d'identité, de trois ans de prison, et de 9 000 euros d’amende. Cela fait cher l'antisèche...

Article le plus lu : Macron - Le Pen : coup d'éclat chez Whirlpool [EN DIRECT] : voir les actualités

Baccalauréat / Objets connectés

Annonces Google