Les lettres du corbeau peuvent-elles parler ?

Lettre de menaces reçue le 27 avril 1983 par les grands parents de Grégory © AFP

Oui. En plus des menaces téléphoniques, le corbeau (ou les corbeaux) a envoyé cinq lettres à la famille Villemin entre mars 1983 et juillet 1985. Les deux dernières sont arrivées après la mort de Grégory. L'une d'entre elle, postée le jour de l'assassinat, revendique le crime. Pendant des décennies, les enquêteurs n'en ont jamais rien tiré. Mais les progrès des techniques graphologiques auraient permis tout récemment d'identifier un ou des nouveaux "corbeaux" dans l'affaire Grégory. L'oncle et la tante du père du petit Grégory, Marcel et Jacqueline Jacob, ont été interpellés le 14 juin 2017. Ginette Villemin, une belle sœur, est elle aussi interpellée. Les grands-parents de Grégory ont été également entendus en audition libre. Vendredi 16 juin, Jacqueline Jacob et son mari ont été mis en examen pour enlèvement et séquestration suivis de mort. Ils n'avaient  jamais été soupçonnés de quoi que se soit jusqu'ici.

Suggestions de contenus