Y-a-t-il encore des témoins qui connaissent la vérité ?

Un témoignage représente l'un des derniers moyens de connaitre la vérité. © POL EMILE/SIPA

C'est possible. Muriel Bolle, la jeune femme qui avait accusé son beau-frère, Bernard Laroche, en 1984, avant de revenir sur ses déclarations, pourrait connaître le rôle de l'homme dans l'affaire. Selon Laurence Lacour, journaliste ayant suivi l'affaire Grégory, elle aurait été battue par sa propre famille avant de revenir sur son témoignage. La femme de 16 ans ne bénéficiait alors d'aucune protection des gendarmes et avait été replacée dans son foyer, composé de proches de Bernard Laroche. Marie-Ange Laroche, son épouse, ou encore Michel, l'un des frères de Jean-Marie Villemin pourraient également connaître la vérité tout comme les mis en examen de juin 2017. Selon leur avocat, les parents du petit Grégory comptent désormais sur un témoignage pour élucider le mystère de la mort de leur enfant.

Suggestions de contenus