Tigre de Montevrain : pas un tigre, mais un félin inoffensif près de Disneyland

Tigre de Montevrain : pas un tigre, mais un félin inoffensif près de Disneyland Guépard, lynx, gros chat ? Le fauve qui échappe aux pompiers et policiers depuis ce jeudi n'est pas un tigre. Bonne nouvelle : il n'est pas dangereux pour l'homme.

[Mis à jour le 14 novembre à 17h29] Coup de théâtre dans la traque au "tigre de Seine-et-Marne" : l'animal recherché n'est pas un tigre, mais un autre gros félin. Et la surprise s'accompagne d'une bonne nouvelle pour les habitants de la région et les touristes inquiets qui se rendent à Disneyland Paris : l'animal est à priori inoffensif. Les scientifiques l'ont annoncé, sans pour autant affirmer de quelle espèce d'animal il pouvait bien s'agir. Guépard, lynx ? Le félin qui se cache en de Seine-et-Marne est de toute manière moins gros qu'un tigre.

C'est la préfecture qui a annoncé dans un communiqué que le tigre n'en était pas un, ce vendredi 14 novembre : "D'après une expertise menée par l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) avec le concours du Parc des Félins, la présence d'un animal de l'espèce Tigre s'avère désormais exclue. [...] Les moyens de sécurité publique et sécurité civile sont toujours engagés et adaptés à cette évolution de la connaissance".

L'animal est en mouvement : c'est l'autre grand enseignement de ce vendredi matin. La bête en liberté, aperçue jeudi matin, est toujours activement recherchée par les forces de l'ordre, mais elle ne compte pas se rendre. Le principal indice de la matinée est une trace observée au bord de la route par un automobiliste. Une source préfectorale indique en effet qu'une personne "qui circulait sur l'autoroute A4 à hauteur de la commune de Ferrières-en-Brie et se rendait à la station Total" a identifié "vers 6h30-7h00" des marques suspectes. "L'automobiliste a contacté les autorités et des spécialistes qui se sont rendus sur place ont confirmé qu'il s'agissait bien d'une trace de félin".

Le félin semble donc s'être éloigné de la commune de Montévrain en Seine-et-Marne, là où il a été vu et signalé pour la première fois hier matin. Les traces repérées ont été vues en effet à une dizaine de kilomètres de la ville. La bête descendrait vers le sud et aurait pu traverser l'autoroute de l'Est (A4). Si le félin poursuit son chemin, il pourrait arriver vers les bois de Bussy, de la Guillaumetterie ou de Belle Assisse tout proches. A quelques petits kilomètres de Ferrières-en-Brie, encore plus au sud, se situe la forêt domaniale d'Armainvilliers.

Les équipes mobilisées vont désormais se rendre dans cette zone et quitter Montévrain. "Une battue va être organisée" a précisé" la préfecture.

Article le plus lu - Gérard Collomb : pourquoi il démissionne ? › Voir les actualités

Annonces Google