Alain Thurin : l'infirmier de Bettencourt inscrit sur son héritage

Alain Thurin : l'infirmier de Bettencourt inscrit sur son héritage La veille de son procès, Alain Thurin, l'ancien infirmier de Liliane Bettencourt, a tenté de se donner la mort. Soupçonné d'abus de faiblesse, il a été inscrit il y a quelques années sur son héritage.

Alors que la première étape du procès de l'affaire Bettencourt s'est ouverte ce lundi 26 janvier, on apprend que l'ancien infirmier de la milliardaire a fait une tentative de suicide dimanche 25 janvier. Alain Thurin est poursuivi pour "abus de faiblesse" dans cette affaire. Le président du tribunal a rendu public le geste désespéré de l'homme de 64 ans, précisant : "nous ne savons pas s'il est mort ou vivant". L'ancien infirmier de Liliane Bettencourt est soupçonné d'escroquerie depuis que la milliardaire, en 2011, l'a inscrit sur la liste des bénéficiaires de son héritage, pour une somme de 10 millions d'euros.

En octobre 2013, France 2 consacrait un "Complément d'enquête" à l'affaire. Les journalistes de la rédaction du magazine avaient alors réussi à interroger Alain Thurin. L'homme se confiait sur les rapports qu'il entretenait avec Liliane Bettencourt : "Elle était tranquille, elle était paisible avec moi. Elle avait une confiance. Elle sait très bien que je ne jamais déjoué de cette confiance-là" expliquait-il. Alain Thurin était rémunéré 12 000 euros par mois, pour une assistance 24 heures sur 24. France 2 révélait alors que Liliane Bettencourt lui avait proposé de lui offrir un appartement d'une valeur de 1,8 million d'euros, pour qu'il réside tout près de son domicile. Une offre qu'il a refusée à l'époque. La milliardaire aurait pourtant inscrit Alain Thurin sur son testament. L'homme dit avoir à nouveau refusé et avoir donné sa démission pour éviter le scandale.

EN VIDEO - Le procès de l'affaite Bettencourt s'est ouvert ce lundi 26 janvier 2015 :

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Annonces Google