Un stade nazi de 400 000 places

Le Deutsches stadion aurait décliné les motifs architecturaux du stade olympique de Berlin © Laiotz - Fotolia

Fusionnez le Stade de France, Wembley, l'Estadio Azteca et le Camp Nou et vous n'y serez pas encore. Un an après les jeux olympiques de Berlin de 1936, Adolf Hitler ordonna la construction d'un stade gigantesque, le Deutsches stadion, près de Nüremberg, au sud de l'Allemagne. L'architecte officiel du régime nazi, Albert Speer vit très grand : l'enceinte, en forme de fer à cheval devait contenir 400 000 spectateurs. Le stade, de 800 mètres de longueur,devait être inauguré avant 1945... Le Führer avait établi qu'après les JO de 1940 à Tokyo, les olympiades auraient lieu à jamais dans cette enceinte, de même que les "Jeux aryens" et des rassemblement du NSDAP. A partir de 1939, le projet fut stoppé au nom de l'effort de guerre. Une "maquette" de 40 000 places construite dans la campagne bavaroise git dans l'oubli.

Suggestions de contenus