De Gaulle au pouvoir, lié au destin algérien

1er juin 1958. Au printemps 1958, la IVe République est en train de s'effondrer, impuissante face à la crise algérienne. C'est l'insurrection à Alger, le 13 mai 1958, qui sort Charles de Gaulle de son silence. Un comité de salut public, créé en Algérie, appelle de Gaulle à constituer un gouvernement. L'homme du 18 juin prononce son discours d'investiture le 1er juin 1958, à l'Assemblée. Il devient le dernier président du Conseil de la IVe République.

Suggestions de contenus