Vendredi 13 : une superstition symbole de malchance... et de chance L'histoire du vendredi 13

La croyance qui associe le vendredi 13 au malheur serait d'abord biblique. Selon le Nouveau Testament, au cours de la Cène (dernier repas du Christ), 13 participants siégeaient autour de la table : Jésus-Christ et ses 12 apôtres. L'Evangile de Matthieu cite toutes les personnes présentes : "Simon, appelé Pierre, et André, son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère ; Philippe, et Barthélemy ; Thomas, et Matthieu, le publicain ; Jacques, fils d'Alphée, et Thaddée ; Simon le Zélote (ou le Cananite), et Judas l'Iscariote, celui qui livra Jésus".

Judas et le Vendredi 13 indissociables

Judas est souvent présenté comme le 13e convive, celui qui a tout fait basculer. La peur du vendredi 13 repose-t-elle également sur le fait que le Christ a été crucifié un vendredi, qui deviendra le "Vendredi saint" lors de la semaine de Pâques ?
la cène.
La Cène. © Tableau de Duccio di Bueninsegna

Vendredi 13