De Gaulle démissionne

Après le rejet du référendum sur la réforme du Sénat et la création des régions, De Gaulle quitte ses fonctions de président de la République française le 28 avril 1969. Après cette démission, Alain Poher, président du Sénat, assure l'intérim jusqu'à l'élection de Georges Pompidou.
©  AFP

Suggestions de contenus