Origine de Noël : des Saturnales à la fête chrétienne, une très vieille histoire La date de naissance du Christ

une gravure représentant la nativité
Une gravure représentant la nativité © Tony Baggett - Fotolia

Il n'y a aucune certitude quant au jour exact de la naissance de Jésus. La date du 25 décembre n'a été arrêtée qu'en 354, par le Pape Libère. A cette époque, l'Eglise chrétienne instaure un calendrier des fêtes afin de supplanter les rites romains (Saturnales), germaniques (Culte des morts) et celtes (Solstice d'hiver). Le christianisme voyant Jésus comme la "lumière du monde", son association au solstice d'hiver, à la résurrection du soleil, apparaît parfaitement naturelle.

Lumière et naissance du Christ

Noël est donc à la fois synonyme de lumière et de naissance du Christ. Il subsiste d'ailleurs un débat sur l'étymologie même de ce mot. Provient-il du celte, par la contraction de noio (nouveau) et de hel (soleil), ou du latin natalis (la natalité) ? La naissance miraculeuse d'un héros correspond à une thématique bien répandue dans l'Antiquité façon "héros de la Bible nés miraculeusement de femmes âgées et jusque-là stériles", comme l'écrit Le Point : c'est le cas d'Isaac, Jacob, Joseph, Samuel, mais aussi Jean-Baptiste. 

►Lire aussi sur Linternaute.com

Religion / Noël