Origine de Noël : des Saturnales à la fête chrétienne, une très vieille histoire D'où vient la crèche de Noël ?

Les crèches reconstituent la nativité à l'aide de personnages miniatures
Les crèches reconstituent la nativité à l'aide de personnages miniatures © © pat_hastings - Fotolia

Le mot "crèche" désigne, à l'origine, une mangeoire pour animaux (cripia en latin). Selon l'évangile de Luc, Marie aurait déposé l'enfant Jésus dans la crèche de la grotte aménagée en étable (comme il en existait alors beaucoup en Palestine), où Joseph et elle avaient trouvé refuge, à Bethléem. Par extension, le mot crèche désigne le site tout entier.

De la crèche vivante à la crèche miniature

L'invention de la crèche de Noël est traditionnellement attribuée à Saint François d'Assise (1181-1226). Ce dernier aurait créé la première crèche en 1223, dans son église de Grecchio et aurait fait tenir les rôles des personnages de la Nativité (l'enfant Jésus, Joseph, la Vierge Marie, les Rois Mages, les bergers, les paysans) par des habitants du village. Petit à petit, la coutume se serait répandue et on aurait progressivement remplacé les personnes vivantes par des figurines en cire, en terre cuite, en porcelaine ou encore en plâtre. Les premières crèches proches de celles que nous connaissons ne sont apparues qu'aux alentours du XVIe siècle, dans les églises. Les Jésuites seraient à l'origine des premières crèches en format réduit.

La crèche familiale

Au XVIIe siècle serait née la crèche familiale. Elle se serait répandue au siècle suivant, notamment chez les aristocrates napolitains. En France, la Révolution interdit les crèches publiques, ce qui favorise le développement des crèches familiales dans les maisons. C'est alors que se développe la crèche provençale, plus rustique et moins raffinée que la napolitaine. Depuis, la tradition est restée, s'adaptant aux coutumes nationales et régionales. Ainsi, en Provence, sont ajoutés des santons illustrant les métiers traditionnels de la région tandis que les crèches polonaises comportent deux étages permettant de représenter à la fois les personnages de la Nativité et les héros nationaux.

Religion / Noël