Metz au XVIIIe siècle

Intégrée au Royaume de France en 1552, la ville défend les frontières orientales. Enserrée derrière ses impressionnantes fortifications, elle se caractérise par son architecture de pierre blonde et ses ruelles tortueuses, reliant les bords de la Moselle à ceux de la Seille (où s'agitent les tanneurs). A cette époque, l'architecte Jacques-François Blondel crée la Place d'Armes avec ses palais à l'harmonie discrète, tandis que La Fayette rêve d'Amérique dans les murs du sévère Palais du Gouverneur (le futur tribunal).
©  IGN

Suggestions de contenus