Dijon 1758

La capitale des ducs de Bourgogne n'a pas tant changé depuis la Renaissance, même si le goût de l'époque Classique a laissé des traces à Dijon. On distingue sur cette carte Cassini de 1757 l'actuelle Place de la Libération, en forme d'hémicycle, dessinée par l'architecte Mansart. C'est l'arrivée du chemin de fer Paris-Lyon-Marseille qui transformera le destin de la ville à partir de 1851.
©  IGN

Suggestions de contenus