Un massacre prémédité

Le 10 juin, deux colonnes de la division Das Reich quittent Saint-Junien et se dirigent vers Oradour. Elles encerclent la ville en début d'après-midi. Auprès du maire, les SS assurent qu'ils cherchent une cache d'arme (en réalité, elle n'existe pas). Les officiers donnent l'ordre à la population du village de se rendre sur le Champ de Foire et fouillent les maisons.
©  THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Suggestions de contenus