Un verdict controversé

Le verdict du procès de Bordeaux est prononcé le 12 février 1953 : deux hommes sont condamnés à mort, un soldat allemand est acquitté. Les autres accusés sont condamnés de cinq à douze ans de travaux forcés. Quelques jours plus tard, une loi d'amnistie est votée par l'Assemblée nationale. Treize condamnés alsaciens sont libérés, tandis que les deux condamnations à mort sont transformées en peine de prison à vie. Cinq ans après la fin du procès, tous sont libres.
©  INTERCONTINENTALE /AFP

Suggestions de contenus