Les Poilus des Ardennes

La dénomination "Poilus" apparaît en même temps que le front se stabilise et transforme le conflit en guerre de position. Dans le bourbier des tranchées, les soldats finissent par ne plus se raser. L'hygiène y est désastreuse, au point que des rats et des microbes cohabitent avec les soldats.
©  DR / Archives d' Hélène Bousquet-Cassagne