Soldats au front

Le quotidien dans les tranchées offre aux soldats des conditions de vie au mieux inconfortables, au pire déplorables. Des formes d'entraide se développent pourtant entre Poilus, comme des salons de coiffure improvisés en plein air. Ces deux photographies, prises dans les tranchées de Verdun en 1916 (à gauche) et 1914 (à droite), illustrent cet état de fait.
©  DR / Archives de Jean-Claude Humbert - DR / Archives de Danièle Pouliquen