Le complot du 11 septembre 2001

Le 11 septembre 2001 fait l'objet de multiples théories du complot. © Det. Greg Sedimenger / NYC Police Aviation Unit

Kurt Sonnenfeld, ancien caméraman du gouvernement américain, prétend en 2009 détenir des vidéos montrant les boites noires des avions qui ont percuté les tours du World Trade Center. Une affirmation bien étrange alors que les enquêteurs expliquent ne les avoir jamais retrouvées. Il n'en faut pas plus pour alimenter la grande théorie de la conspiration.
C'est le français Thierry Meyssan qui, à l'origine, dénonce l'invention par les Etats-Unis de l'avion qui s'est écrasé sur le Pentagone le même jour. Il évoque à la place un missile. Pour preuve, il avance l'absence de vidéo du crash du vol American Airlines 77.

"Les Etats-Unis ont aidé les terroristes" 

Autre variante d'une conspiration : l'organisation des attentats par l'administration de George W. Bush. Plusieurs sites internet et association de victimes contredisent les conclusions de l'enquête officielle de 2004. Ils pointent du doigt certaines incohérences : la fermeture tardive de l'espace aérien après le premier crash ou encore la protection de responsables politiques américains avant les attentats. D'autres évoquent même la destruction par l'armée de l'avion d'United Airlines, le fameux vol 93 où les passagers se sont rebellés contre les preneurs d'otages. Et puis une autre variante démontre que les tours d'acier ne se sont pas effondrées d'elles-mêmes mais qu'elles ont été dynamitées. Comme exemple, ils citent l'immeuble WTC7 de Salomon Smith Barney qui a été volontairement dynamité en 6,5 secondes l'après-midi des attentats soit la durée équivalente de désagrégation des tours du World Trade Center.
Suggestions de contenus