Les Protocoles des Sages de Sion ou la "domination" des Juifs

La domination des Juifs : une théorie de la conspiration qui perdure de nos jours. © Getty Images / Thinkstock

La suspicion à l'égard du peuple juif perdure à travers les siècles. La théorie du complot juif est une des plus féroces et actives de la planète. 

Depuis la chute de Jérusalem et la domination romaine en Palestine, les Juifs ont attiré l'opprobre sur eux. Le complot juif trouve son point d'orgue avec les Protocoles des Sages de Sion. Dans le sérieux Times anglais du 8 mai 1920, cette prétendue organisation secrète menace de prendre le pouvoir dans le monde : c'est le péril juif. Un an plus tard, malgré un démenti, la polémique court toujours. Les Protocoles sont des faux textes, inspirés d'un ouvrage de Maurice Joly, et rédigés par le russe Mathieu Golovinski à la fin des années 1890. Succès de librairie, l'ouvrage consacre l'antisémitisme. Après un procès en 1935, il est interdit de publication mais sera repris par Hitler et remis au goût du jour en 2004 par l'autorité palestinienne.  

Le "complot" sioniste

Les partisans d'aujourd'hui de la thèse du complot juif et sioniste multiplient les propos et démonstrations antisémites. Il y a les messages de Ben Laden, chef d'Al Quaida, après les attentats du 11 septembre 2001. Depuis octobre 2005, le fer de lance de l'antisionisme, qui conteste l'existence de l'Etat d'Israël, est le président iranien Mahmoud Ahmadinejad friand de petites phrases assassines et de propos racistes. En France, le "complot juif" fait régulièrement la une des médias avec les interventions, entre autres, de certains "humoristes".
Suggestions de contenus