John F. Kennedy victime d'un complot de la CIA ?

JFK a-t-il été victime d'un complot du FBI ? © John F. Kennedy Presidential Library and Museum, Boston

Diverses conspirations circulent sur la mort du président américain John Fitzgerald Kennedy, le 22 novembre 1963 à Dallas. La plus répandue est celle d'un complot ourdi par la CIA.  

Les secrets qui entourent l'assassinat de John F. Kennedy ont rapidement déclenché les adeptes du complot. Malgré le rapport de la commission d'enquête Warren, qui conclu sur une action solitaire du tueur Lee Harvey Oswald, certains en doutent. D'abord, les témoins de la scène ne s'accordent pas sur l'origine des coups de fusil. Ont-ils été vraiment tirés de derrière ou de face ? Ensuite, la participation active du FBI dès les premières heures de l'enquête jusqu'à la fourniture des détails de l'investigation suscite la défiance. Des témoins ont parlé à la hâte et ne se souviennent plus de leur propos, voire pire ne reconnaissent plus Oswald sur une photo alors qu'ils l'avaient formellement désigné.

Les erreurs de l'enquête

Nombreux sont ceux qui attribuent l'assassinat du Président à des membres de la CIA. L'agence de renseignement aurait comploté pour la disparition d'un homme d'Etat qui la gênait de plus en plus. La constitution même de la commission d'enquête suscite la controverse car y siège Allen Dules, ancien directeur de la CIA "viré" par JFK en 1961. Preuve de la passion des Américains pour cette affaire : une nouvelle commission d'enquête parle en 1976 des fautes des premiers inspecteurs comme des médecins légistes qui n'ont pas retourné le corps du président pendant l'autopsie.
Suggestions de contenus