Les sociétés secrètes d'hier et d'aujourd'hui Les Illuminati

 

 Allemagne

 Fondé en 1776


Groupe fondé le 1er mai 1776 par l'ancien jésuite Adam Weishaupt et par le baron Adolph von Knigge, ce groupe s'est d'abord appelé "Perfectibles". Proche de la franc-maçonnerie, cette société avait pour but d'adhérer à un code strict de moralité, dans le but de créer une société apte à résister aux forces du mal. Une mission a priori consensuelle, si elle ne s'était opposée à la visée d'une organisation bien plus grande et à l'époque toute puissante, celle de l'Eglise catholique, notamment bavaroise. Cette dernière ne voyait en effet pas d'un bon œil le rationalisme de Weishaupt, qui prétendait que les religions devaient être balayées en même temps que les notions de mariage et de propriété... Déclarés séditieux, les Illuminati auraient disparu en 1784. Une organisation bien éphémère qui n'aurait jamais atteint que 2 000 membres, parmi lesquels peut-être Goethe et Herder.

 Les Illuminati existent-ils toujours ?

Rendus célèbres par Dan Brown dans son roman "Anges et démons", les Illuminati (en latin, "Ceux qui sont éclairés") font aujourd'hui l'objet de nombreuses spéculations du grand public. Le nom "Illuminati" a été porté par de nombreux groupes n'ayant pas forcément de rapport entre eux. Le plus connu était celui des "Illuminati" de Bavière. 

Les Illluminati ont toujours eu une image ténébreuse en raison, notamment, des écrits de leurs opposants. Au XVIIIe siècle, courait la rumeur d'une vaste conspiration regroupant Jacobins, Templiers, Rosicruciens et Illuminati. Ces organisations auraient alors voulu remplacer toutes les religions par un humanisme général et les gouvernements des nations par un gouvernement mondial unique. Au XXe siècle, certains auteurs ont affirmé que cet ordre existait encore. Côté fiction, Dan Brown parle des visées expansionnistes du groupe aux Etats Unis dans les termes suivants : "Les Illuminati procédèrent par infiltration et aidèrent des banques, des universités et des industries pour financer leur but ultime : la création d'un seul Etat mondial unifié - une sorte de Nouvel Ordre mondial séculier". D'autres parlent de procédés criminels, chantage, assassinat, contrôle des banques, corruption, infiltration de secteurs stratégiques... Une vaste conspiration mondiale, une entreprise de corruption vers l'incroyance.