Les sociétés secrètes d'hier et d'aujourd'hui Les Tongs

 

 Chine

 Fondée au XVIIIe siècle


Fondée au XVIIe siècle, l'organisation des Tong avait pour but originel de combattre la dynastie des Ts'ing alors en place et de restaurer celle des Ming. Pendant longtemps, le groupe Tong se compose de "Chinois sans liens de parenté mais unis pour se porter mutuellement assistance, cette alliance comportant des cérémonies secrètes et des serments". Nulle visée criminelle donc. Au XIXe siècle se produit une forte vague d'immigration chinoise vers les Etats-Unis : les Tong suivent. Ils ont alors pour objectif de servir le noyau social chinois, d'assurer leur sécurité et de protéger leurs intérêts. Des objectifs officiels qui cachent mal les activités illicites des Tong, entre jeux illicites, drogue, racket et prostitution.

Les guerres Tong

Une chose manque aux arrivants dans leur nouvelle patrie : les femmes. Les Tong en profitent pour ouvrir de nombreux bordels, où l'on peut passer la nuit avec des prostituées, souvent des jeunes femmes vendues par leurs familles ou kidnappées. Ces dernières, "importées" de Chine valent leur pesant d'or et font l'objet de guerres des gangs très violentes. Armés de hachettes, couteaux et fusils, les différentes factions des Tong se battent entre elles. Dans de nombreuses grandes villes américaines, Los Angeles, New York, San Francisco, éclatent des guerres Tong plus sanglantes les unes que les autres.

Face à cette montée de la violence, le gouvernement américain fait voter le "Chinese Exclusion Act", loi restrictive sur l'immigration aux Etats-Unis, qui illustre la méfiance de la population américaine à l'égard des nouveaux arrivants chinois. Les lois restrictives se multiplient tout au long de la 1ère moitié du XXe siècle. A partir de 1943, la législation anti-chinoise s'adoucit et les sociétés Tong prospèrent à nouveau, souvent grâce au racket, trafics humains, enlèvements et chantages divers. L'organisation est aujourd'hui toujours très puissante.

Religion