Les étranges statues de l'île de Pâques

Les statues étranges de l'île de Pâques possèdent également un "corps enterré" et des dessins gravés sur le dos. © Hecke
De forme triangulaire, l'Ile de Pâques, située dans l'océan Pacifique, doit son nom au Hollandais Jacob Roggeveen qui l'a découverte le jour de Pâques 1722. Habitée par des Polynésiens, ce ne sont pourtant pas eux qui ont réalisé les monuments mégalithiques impressionnants qui s'y trouvent. Ces statues géantes, appelées moai, de 3 à 12 m de haut, sont taillées dans le tuf, roche volcanique. Selon certains spécialistes, elles auraient été réalisées vers le Xe siècle pour honorer un culte religieux, par les Pascuans, peuple habitant l'île avant l'arrivée des Polynésiens. Mais comment la brillante civilisation de l'Ile de Pâques a-t-elle été balayée ? Surexploitation des ressources environnementales ou arrivée des Européens (début XVIIIe) avec leur esclavage et leurs maladies infectieuses ? Quoiqu'il en soit, le destin de la civilisation pascuane et ses capacités d'adaptation pendant des siècles restent, pour l'historien Hugo Coniez, un "hymne à la gloire de l'esprit humain" 
Suggestions de contenus