Où est passé l'équipage du Lady Be Good ?

Une partie de l'épave du bombardier Lady Be Good. © U.S. Air Force
Le crash du Lady Be Good, bombardier américain B24D-Liberator, est longtemps resté incompris car il n'y avait aucune trace ni de l'épave ni des 9 membres d'équipage. Le 4 avril 1943, de retour de mission, l'avion s'écrase dans le désert libyen. Malgré les recherches, il a fallu attendre le 9 novembre 1958 pour que l'épave soit identifiée. Mais autour d'elle, aucun signe de ses occupants n'a été repéré. Finalement, l'armée américaine retrouve leurs empreintes et parvient à expliquer leur destinée. Privés d'eau et de nourriture, les 9 hommes ont marché dans le désert pendant plusieurs kilomètres et y sont morts au bout d'une huitaine de jours. Si vous vous intéressez particulièrement aux mystères de crashs d'avion, vous pouvez lire 'Pourquoi ils sont tombés ? : Histoires authentiques de catastrophes aériennes' de Jean-Pierre Otelli (2007, Altipresse).
Suggestions de contenus