Une fiche pour chaque œuvre

Les nazis avaient mis en place, au Jeu de Paume et dans les autres lieux de stockage, une administration redoutable. Après expertise et inventaire de l'objet, celui-ci faisait l'objet d'une fiche. Certaines de ces fiches ont été retrouvées intactes et ont permis l'authentification de milliers d'objets.
©  Bundesarchiv, B_323_Bild-310-020

Suggestions de contenus