Comment obtenir la Légion d'honneur ? Les premières femmes à avoir reçu la Légion d'honneur

Chevaliers

En 1851, à 79 ans, Angélique-Marie Duchemin, sous-lieutenant aux Invalides, devient la première femme chevalier de la Légion d'honneur pour ses services militaires sous la Révolution française.

Ces dernières années, les comédiennes Marie-José Nat et Kristin Scott Thomas et la cinéaste Coline Serreau ont elles aussi été décorées. De même que la nageuse Laure Manaudou. Au 1er janvier 2013, soeur Bénédicte a par exemple été distinguée.


Officiers

En 1895, l'artiste-peintre Rosa Bonheur devient la première femme officier.

La comédienne française Julia Bartetnée fut promue à ce grade en 1920. Irène Joliot-Curie recevra elle aussi ce titre honorifique en 1939 pour ses contributions à la physique nucléaire.

 

Commandeurs

En 1931, l'écrivain Anna de Noailles devient la première femme commandeur.

Soeur Emmanuelle, en 2002, l'historienne et académicienne Hélène Carrère d'Encausse, en janvier 2005, et la fondatrice du Mouvement pour la libération des femmes (MLF) Antoinette Fouque, en 2006, ont accédé à ce grade.

 

Grands officiers

En 1953, la Maréchale Lyautey et l'écrivain Colette deviennent les premières femmes grands officiers. Louise Weiss, journaliste, féministe et député européenne deviendra la 3e femme promue à cette dignité en 1976.

En 2005, l'ancienne résistante, médecin et députée Solange Troisier est elle aussi devenue Grand Officier.

geneviève de gaulle-anthonioz
Geneviève de Gaulle-Anthonioz © ATD-quart monde
Grands'Croix

En 1998 Geneviève de Gaulle-Anthonioz, nièce du général de Gaulle, résistante, déportée et présidente de l'association ATD-quart monde, devient la première femme grand'croix.

Germaine Tillion, ancienne résistante déportée à Ravensbrück, l'a rejointe en juillet 1999.

Valérie André, médecin spécialisée en neurochirurgie et première femme à conduire des hélicoptères durant la guerre d'Indochine a été promue à cette dignité en décembre 1999.

 

Autour du même sujet