Partager cet article

RSS
 
L'Internaute > Actualité
> Petrole
 DOSSIER 
(mars 2005)

Quels sont les grands pays producteurs de pétrole ?

Si beaucoup de pays ont pu développer une production pétrolière grâce aux investissements étrangers et à la hausse des prix, aujourd'hui ils semblent atteindre leurs limites. La production reste par contre encore élevée dans les pays du Moyen-Orient.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article

Moins de pays producteurs.

Dans les années 70, de nouveaux pays sont devenus producteurs de pétrole : la Norvège, le Royaume Uni, le Mexique, le Nigéria, la Chine, etc. Deux explications : d'abord, les crises pétrolières des années 70 ont entraîné une hausse des prix, rendant ainsi possible l'exploitation de gisements qui n'étaient jusque là pas rentables (du fait de coûts technologiques élevés, comme par exemple la production offshore en Mer du Nord ou dans l'Atlantique). De plus, certains pays (par exemple la Chine) ont connu une forte croissance économique, augmentant ainsi les besoins pétroliers mondiaux et poussant les compagnies à rechercher de nouvelles sources d'approvisionnement. Aujourd'hui, la production de pétrole dans ces nouveaux pays producteurs semble atteindre un plafond de capacité de production. Ce ralentissement de la production est compensé par une augmentation importante de la part des pays du Golfe. Ces derniers possèdent effectivement la plus grande majorité des réserves de pétrole actuellement recensées sur la planète et leurs coûts de production sont les plus bas du monde (environ 1 dollar américain par baril en Arabie Saoudite, contre près de 15 dollars américains en Mer du Nord). Aujourd'hui, les 11 pays de l'OPEP représentent 40% de la production mondiale de pétrole brut.


Source : BP, 2003
  Production
  Réserves
  Consommation
  Alternatives
  Interview
  Savoir plus

Le pic de production en 2020.
D'après la compagnie pétrolière Total, le pic (ou maximum) de la production mondiale de pétrole interviendra dans la décennie 2020. Mais selon l'ASPO (Association for the study of peak oil), il serait imminent, environ pour 2008. Ce qui est sûr, c'est que une fois le déclin de la production entamé, la consommation continuera elle à augmenter, ce qui conduira à des tensions permanentes sur le marché du pétrole.



 
 [Céline Deluzarche, L'Internaute]
 
Magazine Actualité
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
newsletter
L'Internaute Voir un exemple
Journal du Net Voir un exemple
Management Voir un exemple
Journal des femmes Voir un exemple
EmploiCenter Voir un exemple
Toutes nos newsletters

Sondage

François Hollande doit-il officialiser sa relation avec Julie Gayet ?

Tous les sondages