Budapest

A Budapest, la réduction de la pollution permettrait de vivre 19,3 mois de plus. © Geneviève Dubois / Galerie L'Internaute

Les habitants de Budapest pourraient vivre 19,3 mois supplémentaires si la pollution était réduite. La capitale hongroise arrive en deuxième position des 25 villes étudiées. Son taux de pollution aux particules fines est estimé à 19,3 PM2.5.  Les experts recensent 35 jours de pics de pollution chaque année. Budapest possède ainsi le deuxième taux de pollution le plus élevé de l'étude Aphekom. Le record d'années de vie gagnées et de pollution est sa voisine Bucarest.

Suggestions de contenus