Vienne

A Vienne, les habitants pourraient gagner 9,3 mois de vie supplémentaire. © Manuel Thuault / Galerie L'Internaute

La capitale autrichienne souffre elle-aussi de la pollution atmosphérique causée par son trafic routier régulièrement congestionné. Le seuil de particules fines maximum autorisé par l'Europe est fréquemment franchi. Entre juillet 2008 et mars 2011, il est estimé à  21,6 PM2.5. Si ce taux diminuait, les Viennois pourraient voir leur espérance de vie grimper de 9,3 mois.

Suggestions de contenus