Bilbao

Si la pollution diminuait à Bilbao, ses habitants pourraient vivre près de 5 mois de vie supplémentaires. © José Luque / Galerie L'Internaute

Le taux de particules fines atteint 15,7 PM2.5 à Bilbao. Ce seuil important cause des dommages sur la santé publique. Si ce taux de pollution venait à diminuer, les habitants de Bilbao pourraient vivre 4,9 mois supplémentaires. La ville espagnole, qui est une agglomération urbaine marquée par une forte concentration industrielle, souffre d'un nuage de pollution récurrent. Celui-ci est causé à la fois par les rejets industriels et à la fois par le trafic routier. Depuis plusieurs années, la ville est étudiée par les experts pour ses initiatives en matière de lutte contre la pollution atmosphérique.



Suggestions de contenus