Rouen

Diminuer la pollution à Rouen reviendrait à donner 4,6 mois d'espérance de vie à ses habitants. © Michèle Fleury / Galerie L'Internaute

La ville de Rouen est elle-aussi victime d'un taux important de particules fines. Entre juillet 2008 et mars 2011, celui-ci est estimé à 15,3 PM2.5. Si ce taux était ramené à 10 PM2.5, ses habitants pourraient vivre 4,6 mois de plus. L'agglomération reste pénalisée par sa forte densité industrielle et urbaine. La première cause de pollution est l'activité industrielle avec une forte concentration de dioxyde de soufre. La ville de Rouen, située dans une cuvette, est régulièrement survolée par un nuage de pollution. 

 La pollution à Rouen


Suggestions de contenus