Le Havre

La ville du Havre est elle-aussi victime de pollution atmosphérique. © Youcef Hadj / Galerie L'Internaute
4,2 mois d'espérance de vie gagnée au Havre. Voici l'estimation des experts de l'étude Aphekom menée entre mars 2008 et juillet 2011 dans 25 grandes villes européennes. La cité normande subit un taux de particules fines de 14,5 PM2.5. L'activité portuaire ainsi que l'important trafic routier sont les causes de cette pollution. Oxyde, dioxyde, monoxyde d'azote et dioxyde de soufre restent concentrés sur le centre-ville principalement. La nuisance des rejets industriels s'intensifie en cas de mauvaises conditions météorologique : vents faibles et fortes chaleurs.

 La pollution au Havre

Suggestions de contenus