Dublin

Dublin : moins d'un mois d'espérance de vie supplémentaire. © Arnaud Perrin / Galerie L'Internaute

La capitale irlandaise arrive loin derrière les villes les plus polluées d'Europe. Le taux de particules fines dans l'air y est de 10,5 PM2.5 soit juste au-dessus du seuil recommandé par l'Office Mondial de la Santé. La diminution du taux de pollution atmosphérique ferait gagner 0,4 mois d'espérance de vie à sa population. Depuis plusieurs années, la municipalité a mis en place des actions pour lutter contre les rejets polluants : normes strictes pour les industries, restrictions de la circulation dans le centre-ville et développement de modes de transports propres.

Suggestions de contenus