Pilote d'essai casse-cou

En 1962, Neil Armstrong est pilote d'essai d'avions-fusées pour la NASA à la base d'Edwards, dans le désert de Californie. Un lieu rempli de ses légendaires accrocs avec des appareils surpuissants. Lors d'un atterrissage, Armstrong maintient le nez de l'appareil trop longtemps levé et est de nouveau propulsé en altitude, à Mach 3. Repoussé jusqu'à 72 km de la base, il aura le plus grand mal à rejoindre la piste d'atterrissage. Un "incident" dans lequel Armstrong aura marqué par son calme voire son détachement.
©  Nasa

Suggestions de contenus