Brittany Maynard : en vidéo, elle annonce son euthanasie, puis meurt "paisiblement"

Brittany Maynard : en vidéo, elle annonce son euthanasie, puis meurt "paisiblement" La jeune femme atteinte par un cancer en phase terminale s'est donné la mort le 1er novembre. Brittany Maynard n'avait que 29 ans. Son geste, expliqué en vidéo, relance le débat sur l'euthanasie.

Elle n'avait que 29 ans et s'était mariée il y a quelques mois, avant d'apprendre qu'elle était atteinte d'un cancer fulgurant. Brittany Maynard a choisi de se donner la mort, chez elle, entourée de sa famille et de ses proches, samedi 1er novembre, en Oregon. Un porte-parole de Compassion and Choices, une association qui milite aux Etats-Unis pour l'euthanasie, a déclaré à la presse qu'elle s'était éteinte "paisiblement à son domicile". Brittany Maynard avait décidé de déménager dans l'Oregon afin de pouvoir se suicider et de s'offrir une mort "dans la dignité", dans cet Etat des Etas-Unis étant l'un des 5 dans le pays à autoriser le suicide assisté.

Son geste, annoncé sur les réseaux sociaux et son site Internet en vidéo, avait créé un gros trouble dans l'opinion publique il y a quelques semaines. Brittany Maynard a publié un ultime message ce samedi sur Facebook, faisant preuve d'un courage qui a interpellé les Américains, à nouveau sensibilisés à la question de l'euthanasie : "Au revoir à tous mes amis et à ma famille que j'aime. Aujourd'hui est le jour que j'ai choisi pour mourir dans la dignité, compte tenu de ma maladie en phase terminale, cet affreux cancer du cerveau qui m'a pris beaucoup... et qui aurait pu me prendre bien plus. Le monde est un endroit magnifique. Voyager a été mon plus grand professeur, mes amis proches et les gens mes plus grands donateurs. J'ai même eu droit à une bague dans mon lit... Adieu le monde".

 Voir la vidéo sur le site créé par Brittany Maynard : sur ce lien

brittany maynard
Brittany Maynard a relancé le débat sur le droit "de mourir dans la dignité" © thebrittanyfund.org

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Annonces Google