Prise d'otages à Sydney : les images des otages

Prise d'otages à Sydney : les images des otages Plusieurs dizaines de personnes sont prises en otage dans un café de Sydney (Australie) par un homme armé. Le preneur d'otage, qui a été identifié par la police, pourrait être lié au groupe terroriste Etat islamique.

L'Australie dans l'angoisse. Depuis 10 heures du matin (minuit en France), un homme armé retient un nombre indéterminé de personnes dans un café du centre de Sydney, dans le quartier des affaires. Cinq personnes ont réussi à s'enfuir alors que des négociations sont toujours en cours, selon la police locale. L'homme a demandé à certains otages de se plaquer contre les fenêtres de l'établissement. Il a  également réclamé un drapeau de l'Etat islamique, le groupe terroriste qui agit en Irak et en Syrie, et à passer à la télé. Un autre drapeau, noir et blanc, a été brandi au début de la prise d'otages mais il ne s'agit pas de celui de l'Etat islamique. On pouvait y lire en arabe "Il n'y a de dieu que dieu, et Mohamed est son prophète." Il n'a plus été montré par la suite. Le ravisseur a été identifié par la police mais cette dernière a demandé aux médias de ne pas diffuser son identité. Il est connu des autorités.

Si la piste terroriste semble se dessiner, les autorités australiennes restent prudentes : "Nous n'avons pas encore confirmé qu'il s'agit d'un événement lié au terrorisme", a déclaré Andrew Scipione, le chef de la police de Nouvelle-Galles du sud. L'Australie a été l'un des premiers pays à rejoindre la coalition menée par les Etats-Unis pour combattre l'Etat islamique en Irak. Récemment, les services de renseignement du pays avaient déjoué un plan djihadiste dont l'objectif était de capturer des Australiens, au hasard dans les rues, pour les décapiter.

Article le plus lu - Manuel Valls à Barcelone : fin du mystère ! › Voir les actualités

Annonces Google