Daech : 13 enfants assassinés, 2 homosexuels jetés d'un bâtiment

Daech : 13 enfants assassinés, 2 homosexuels jetés d'un bâtiment L'horreur se poursuit dans le nord de l'Irak. Si peu d'informations circulent sur les atrocités commises, on sait que Daesh a exécuté 13 enfants parce qu'ils avaient regardé un match de foot.

C'est le site syrien Raqqa is Being Slaughtered Silently ("Raqqa est massacré en silence") (raqqa-sl.com) qui a d'abord rapporté l'information : 13 enfants et adolescents ont été pourchassés par des membres de l'Etat Islamique pour avoir regardé le match Irak-Jordanie, une rencontre de football disputée dans le cadre de la Coupe d'Asie des Nations. Tous ont été capturés le 12 janvier par des hommes armés, puis exécutés après une rapide cérémonie ahurissante durant laquelle les bourreaux ont expliqué le châtiment infligé. Les faits se sont produits dans la ville de Mossoul, en Irak. Leurs cadavres ont été laissés sur place.

Mossoul est depuis des mois à la botte des jihadistes. Les musulmans chiites et les chrétiens ont quitté les lieux l'an dernier. Comme le rappelle Aleteia, site d'informations d'universitaires et de chercheurs catholiques, la ville s'est vu imposer les lois de Daech : les habits occidentaux sont proscrits, les hommes doivent se laisser pousser la barbe et se raser la tête. Les femmes sont voilées intégralement et ne peuvent sortir de chez elles sans être accompagnées par un homme de leur famille. Il est interdit de regarder la télévision. Le théâtre, la poésie et la musique ont également été prohibés.

La semaine dernière, deux hommes ont été condamnés à mort car soupçonnés d'être homosexuels rapporte rappa-sl.com. Ils ont été jetés du haut d'un bâtiment par des hommes cagoulés. La scène a été filmée et diffusée dans le but de marquer les esprits.

Article le plus lu - Macron : une nuit baroque sur le Charles de Gaulle › Voir les actualités

Annonces Google