Shaïmaa al-Sabbagh : des photos choc de la militante tuée en Egypte sur Twitter

Shaïmaa al-Sabbagh : des photos choc de la militante tuée en Egypte sur Twitter Les photos de Shaïmaa al-Sabbagh, militante de l'Alliance populaire socialiste, tuée samedi en Egypte lors des manifestations commémorant la révolution de 2011, ont fait le tour du Web.

Elle a été abattue, comme une quinzaine d'autres manifestants, dans un mouvement pacifiste. Depuis ce week-end, le nom de Shaïmaa al-Sabbagh, militante d'un parti de gauche égyptien, fait le tour du Web. Cette mère de famille de 33 ans fait partie des quinze morts des manifestations qui ont eu lieu ce week-end au Caire, en hommage aux victimes de la révolution de 2011 et qui ont été durement réprimées par le régime. Mais son agonie à elle a été prise en photos. Des images qui ont massivement circulé sur Twitter ce week-end et en ont fait, en quelques heures, un symbole de l'oppression nouvelle qui enferme le pays selon les opposants au régime.

Les clichés, datant de samedi, montrent les participants à la marche pacifiste en direction de la place Tahrir, épicentre du mouvement de contestation de 2011. Soudain, les photographies, dont une particulièrement difficile de l'agence Reuters, montrent Shaïmaa al-Sabbagh dans les bras d'un homme (son mari), agonisante. Des photos et vidéos amateurs seront aussi postées sur les réseaux sociaux. Selon les manifestants, la jeune femme aurait été touchée par des tirs de chevrotine de la police, en vue de disperser la foule. Une thèse que dément pour l'instant le ministère de l'Intérieur égyptien. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de sa mort.

Les manifestations avaient lieu en hommage aux hommes et femmes  qui avaient péri il y a quatre ans dans les mouvements qui avaient abouti au départ d'Hosni Moubarak. Les manifestants, mêlant militants des droits de l'homme et frères musulmans proches de Mohamed Morsi, accusent le gouvernement mené par le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi d'avoir refermé la parenthèse démocratique ouverte depuis 2011 et d'avoir instauré un régime encore plus autoritaire.

Article le plus lu - Gérard Collomb fâché avec Macron ? › Voir les actualités

Annonces Google