Jackie Evancho : la chanteuse s'était produite devant Obama avant l'investiture de Trump

La jeune chanteuse Jackie Evancho a été choisi par Donald Trump pour interpréter l'hymne américain lors de sa cérémonie d'investiture ce vendredi...

[Mis à jour le 20 janvier 2017 à 16h15] Céline Dion, Elton John, Andrea Bocelli... Ils ont tous dit non à Donald Trump. Le président américain a donc du essuyer de nombreux refus avant de trouver des artistes pour se produire lors de sa cérémonie d'investiture et lors des différents concerts qui entourent cet événement. Jackie Evancho fait partie de ceux qui seront à Washington pour célébrer l'entrée de Donald Trump à la Maison Blanche. La jeune chanteuse lyrique de 16 ans sera même au centre de la cérémonie d'investiture puisque c'est elle qui a été choisi pour interpréter l'hymne américain.

Si elle est inconnue en France, Jackie Evancho est déjà une star aux Etats-Unis. Elle a été révélée au grand public lors de sa participation  à l'émission de télé-crochet America's Got Talent, en 2010, où elle a marqué les esprits avec son interprétation d'Ave Maria de Charles Gounod. La jeune fille a depuis chanté deux fois pour Barack Obama, à l'occasion du Noël de la Maison Blanche puis lors du "petit déjeuner de prière national". Elle a d'ailleurs déclaré que se produire pour l'investiture de Donald Trump ne relevait en rien d'une action politique. "Je me suis juste dit que je faisais ça pour mon pays. Alors si les gens me haïssent, c'est pour la mauvaise raison", a-t-elle expliqué au New York Times.

Un positionnement d'autant plus étonnant quand on sait que la grande soeur de Jackie Evancho est transgenre. Elle lui a d'ailleurs dédié une chanson, "All of the stars". C'est à 11 ans que celle qui est née Jacob est arrivée à expliquer ce qu'elle ressentait. "Je me suis regardée dans un miroir et je me suis dit que j'étais une fille dans un corps de garçon", avait-elle raconté à Teen Vogue en décembre dernier. Ce n'est que plusieurs années plus tard qu'elle a entamé sa transformation pour devenir Juliet, avec le soutien de sa famille. La grande soeur de Jackie Evancho n'assistera pas à l'investiture de Trump et donc à la prestation de la chanteuse à cause d'"engagements" déjà prévus.

EN VIDEO - La prestation de Jackie Evancho à l'âge de 10 ans sur le plateau d'America's Got Talent

Un concert la veille de la cérémonie d'investiture

Pour célébrer son arrivée aux plus hautes fonctions de l'Etat américain, Donald Trump a également prévu un grand show au National Mall, la veille de son investiture, intitulé "Make America Great Again ! Welcome Celebration". De nombreux artistes étaient alors sur scène – la liste complète est disponible sur le site Heavy. Parmi eux, on trouve Toby Keith, star de la musique country avec 17 albums à son actif. Ce dernier, bien qu'il se soit produit à la Convention nationale républicaine, n'a jamais soutenu publiquement Donald Trump. Au contraire, c'est d'un mauvais oeil qu'il voyait sa campagne en 2016 : "Je ne pense pas que les choses changeront avec cette élection. Je n'arrive pas à croire qu'il y ait 300 millions d'Américains dans ce pays et que nous ayons ces deux là comme finalistes (Donald Trump et Hillary Clinton, ndlr). C'est complètement fou", a-t-il par exemple déclaré au Chicago Tribune.

Toby Keith n'était pas le seul représentant de la musique country. Il était accompagné de Lee Greenwood, 74 ans, notamment connu pour son titre patriotique "God Bless the USA" qui a régulièrement été utilisé lors des meetings de Donald Trump - alors même que le chanteur soutenait personnellement son opposant Marc Rubio lors de la primaire républicaine. Lors de ce concert devait également se produire le groupe de rock 3 Doors Down dont le titre le plus connu est sûrement "Kryptonite", sorti en 2000, ou encore The Piano Guys.

Article le plus lu : Changement d'heure : l'heure d'été 2017, c'est ce week-end : voir les actualités

Barack Obama / Elton John

Annonces Google